Article du mois

Un extrait de Working On Yourself Doesn’t Work

Si vous avez raté les articles des mois précédents, cliquez ici pour les voir

C’est si bon

“Qu’il Est Doux” – Un extrait de Working On Yourself Doesn’t Work: The 3 Simple Ideas that will Instantaneously Transform Your Life par Ariel & Shya Kane

Cliquez ici pour de plus amples informations sur ce livre.

C’est l’histoire d’un homme qui marche dans la jungle. Tout à coup, il sent une présence, il se retourne et il voit un tigre qui le suit. Il accélère le pas et se trouve bientôt en haut d’un précipice. Se retournant encore une fois, il voit que le tigre est toujours là et qu’il se rapproche. Prêt à basculer dans le vide, l’homme aperçoit une liane qui court le long de la paroi du ravin et il la saisit afin d’échapper au tigre. Juste au moment où il se laisse glisser dans le précipice, le tigre bondit et manque sa proie. Alors que l’homme commence sa descente il aperçoit au fond du ravin un autre tigre, le compagnon de celui qui le poursuivait. Le tigre le regarde et l’attend, patient. Accroché à sa liane, l’homme voit que deux souris, une blanche et une noire, ont commencé à ronger sa liane, juste au-dessus de sa tête. La liane va céder dans quelques instants. Se tournant vers la droite, il remarque une fraise sauvage d’un rouge éclatant qui brille dans la lumière. Il la cueille, la met dans sa bouche et la déguste… C’est si bon!

S’inquiéter du futur et passer à côté de la douceur du moment présent semble être un mode de vie pour la plupart des gens. Bien sûr, si c’est votre manière de regarder la vie, chaque journée amène son lot d’inquiétudes. Vos parents avaient leurs inquiétudes et aussi vos grands-parents et ainsi à chaque génération. Et pourtant ils ont survécu. Vous êtes là pour en attester. Peut-être que l’inquiétude fait partie intégrante de la culture dans laquelle nous avons été élevés, une sorte de stratégie de survie, transmise de génération en génération. Avez-vous jamais considéré que l’inquiétude n’avait rien à voir avec le bien-être, quelle était simplement une chose supplémentaire, inutile et non examinée que nous avons absorbée par osmose de notre environnement.

Vous pouvez déguster les fraises sauvages qui vous entourent plutôt que de vous inquiéter des choses sur lesquelles vous n’avez pas de contrôle immédiat, tels que l’état du monde, le réchauffement climatique, les guerres, etc. Ces choses existent, mais en ce moment, la chaise sur laquelle vous êtes assis, l’air que vous respirez et la terre sous vos pieds existent également.

Peut-être vous inquiétez-vous de choses plus personnelles, telles que vos finances, l’état de votre relation ou votre santé. Mais le fait de s’en inquiéter a-t-il une influence positive sur ces choses ? L’inquiétude est une projection de l’esprit sur des futurs possibles, fondée sur des expériences passées.

Le moment présent est un grand agent transformationnel. Si vous êtes vraiment engagé dans ce que vous faites à chaque moment, la vie cesse d’être une répétition du même scénario. Des solutions créatives et inattendues se présentent si vous êtes présents et disponibles pour les voir.

Il y a une chanson de Tim Mc Graw qui s’appelle Vis comme si tu allais mourir. Elle parle d’un homme qui décide de vivre ses derniers moments à fond en faisant tout ce dont il avait toujours rêvé… aller à la pêche, prendre le temps de discuter, faire du rodéo, être plus tendre, et pardonner à tous ceux à qui il en voulait.

En général, on ne vit pas comme si c’était notre dernière journée sur la terre. Il y a des choses sur lesquelles on s’appesantit et qu’on laisserait tomber si notre temps était compté. Si notre fin était proche, on ne gâcherait pas ces précieux instants. Le truc est de découvrir comment maintenir un sens d’urgence et de vitalité sans avoir la menace d’une mort imminente au-dessus de la tête. La chanson de Tim Mc Graw n’est qu’une chanson, mais elle donne un exemple de ce qui peut se produire quand vous vous impliquez dans votre vie sans préférence, sans écouter la petite voix qui vous donne son opinion sur ce que vous avez ou n’avez pas envie de faire, et quand vous approchez la vie en considérant que chaque moment est important.

Mais comment faire pour s’impliquer complètement dans sa vie avec un sentiment d’importance quand on est depuis longtemps désabusé et perdu dans ses inquiétudes ? Eh bien, nous suggérons que vous vous attaquiez à ce qui se trouve devant vous, la vaisselle sale, le lit non fait, le bureau en désordre. Complétez les choses que vous évitez de compléter en choisissant de vous préoccuper d’autres choses moins prioritaires. Peut-être l’inquiétude n’est-elle qu’une forme sophistiquée de procrastination. Lorsque vous êtes vraiment occupés et impliqués dans ce que vous faites, vous n’avez pas le temps ou l’inclination de vous plaindre de votre sort, n’est-ce pas?

Alors, pour commencer, regardez simplement autour de vous. Cette petite chose que vous allez compléter va vous propulser vers la chose suivante. Faites d’abord les choses que vous aimez. Trouvez votre rythme et continuez. Vous serez surpris de découvrir comment en réglant les petites choses de la vie quotidienne, les réponses aux grandes questions apparaissent soudain.

Depuis 1987, Ariel et Shya Kane, consultants de vie et auteurs de renommée internationale, guident les participants de leurs séminaires vers la clarté et la brillance du moment présent.

Pour en savoir plus sur Ariel et Shya cliquez Biographie. Ils offrent des à New York City, en Allemagne et au Costa Rica. Découvrez également les Meetups Say YES to Your Life! inspirés par leur approche, et leur podcast Being Here. Nous vous invitons aussi à vous joindre à notre communauté pour rester informé sur leurs activités. Finalement, pour toute information sur les 6 ouvrages primés qu’ils ont écrits, visitez Livres & Audios. Leur nouveau livre Being Here…Too est disponible sur Amazon.com.

Books by Ariel & Shya Kane